La Compagnie Affable

La Compagnie Affable partage les grands textes du théâtre, de la littérature, de la poésie et du cinéma.

Dialogue OFFable avec Clio Van de walle et Laura Mello de La Cantatrice chauve

La Cantatrice Chauve Clio Van de walle Laura Mello Téâtre Roi René Festival OFF AvignonNous rencontrons Clio Van de walle et Laura Mello, respectivement metteur et scène et comédienne d’une Cantatrice chauve singulière qui se joue au Théâtre du Roi René (ci-contre les deux artistes sous la nef de l’ancienne chapelle) pendant le Festival OFF d’Avignon.

Bonjour Clio, comment es-tu « tombée » dans le théâtre ?

Par la danse. J’en faisais depuis l’âge de cinq ans et j’avais des spectacles tous les ans. A 10 ans, je me suis mise au théâtre car j’avais envie d’être sur scène, j’aimais l’énergie que cela demandait,  le trac…  Et, à 16 ans, j’ai participé à un spectacle fabuleux. J’ai été prise à une audition pour jouer Dorimène dans une mise en scène du Bourgeois Gentilhomme présentée dans sa version originale avec le livret de Lully en partenariat avec le Centre de Musique Baroque de Versailles. Je me suis retrouvée sur scène au Théâtre Nouvelle France du Chesnay au milieu de de comédiens professionnels, et de grands chanteurs baroques…En jouant ce spectacle, j’ai su que je voulais être comédienne ! J’ai été reçue au CNSAD où j’ai suivi une formation passionnante et aujourd’hui j’ai eu la chance qu’on me propose la co-direction du Studio Hébertot (anciennement Petit Hébertot), un lieu où je peux défendre des projets qui me tiennent à cœur.

Bonjour Laura, comment es-tu « tombée » dans le théâtre ?

A 5 ans, en regardant Pretty Woman. Je ne comprenais ce que c’était que cette femme à la télé, alors j’ai demandé à mes parents si elle avait une vraie vie à côté. Mes parents m’ont dit que oui, alors je leur ai dit que je voulais faire son métier. Ils ont eu très peur, ils ont cru que je voulais devenir prostituée ! Puis à 10 ans, j’ai pris énormément de plaisir en jouant « La princesse aux Petits Pois » et j’ai su que je voulais faire du théâtre. J’ai un peu bifurqué vers la danse, où j’ai eu quelques expériences de la scène et puis j’ai réalisé que le théâtre me plaisait davantage comme mode d’expression. Et en revenant de mon 1er vrai cours de théâtre à 13 ans je me suis dit : « ce sera ça ma vie ! ». Seulement, il a bien fallu que je finisse mes études d’architecte d’intérieur – c’était le deal avec mes parents – avant de m’inscrire au cours Cochet.

Clio, pourquoi La Cantatrice chauve ?

J’ai joué La Bonne au lycée, c’est un de mes rôles préférés. Ionesco est un de mes auteurs favoris avec Racine. Cette pièce me fait rire. L’écriture me touche. Il y a du cynisme, de l’audace, c’est décalé… D’un point de vue de metteur en scène, elle laisse libre cours à l’imagination et permet de créer un univers singulier…

Quel choix de mise en scène as-tu fait ?

Je me suis demandé ce que pouvait être l’absurde aujourd’hui et je me suis permis d’accrocher avec humour les smartphones, l’ivresse comme moyen de passer le temps…

Comme il n’y a pas de psychologie chez les personnages de La Cantatrice, il s’agissait pour moi de proposer des personnages actuels. Ces personnes ne savent pas qui elles sont, j’ai alors imaginé que l’action se déroulait dans une fête déguisée. Ce qui m’a permis de proposer des archétypes de personnalités anglo-saxonnes : Mr Smith se prend pour Elton John, Mme Smith pour Elizabeth Taylor… Puis c’est devenu très musical. J’ai également utilisé les didascalies qui indiquaient des silences pour composer des tableaux très visuels. C’est important pour moi de faire jouer les corps, les sons, les couleurs…et de ne pas simplement se reposer sur le texte.

Laura, pourquoi as-tu accepté ?

On s’est rencontrées pendant un stage et on a tout de suite accroché. Un jour, Clio m’a rappelé pour un autre projet Un riche, trois pauvres de Louis Calaferte, et on a joué la pièce au Théâtre de Belleville. J’aime son univers, je lui fais confiance. C’est agréable de travailler avec une personne qui sait où elle va. Puis, elle m’a proposé Mme Martin et j’ai dit oui tout de suite.

Clio, un auteur qui t’inspire ?

Ce sont les Classiques qui me portent : Racine, Shakespeare… Et puis je suis tombée amoureuse de l’écriture de Louis Calaferte il y a deux ans.

Laura, un auteur qui t’inspire ?

Pareil. J’ajouterais Feydeau car j’aime les pièces humoristiques rythmées, avec du muscle dans la diction, dans le déplacement… Le théâtre énergique.

Clio, une scène qui t’inspire ?

La première scène entre Elvire et Dom Juan (« Dom Juan, me ferez-vous la grâce de vouloir bien me reconnaître… »)

La Cantatrice Chauve Clio Van de walle Laura Mello Théâtre Roi René Festival OFF Avignon 2015Laura, une scène qui t’inspire ?

Dans Salt, quand Angelina Jolie revient en Russie auprès de ses mentors : elle est toute douce, puis son visage change soudainement avec une énorme violence intérieure et elle les tue tous !

Clio, un(e) comédien(n)e qui t’inspire ?

Valérie Dréville. Pour moi, c’est la plus grande tragédienne actuelle.

Laura, un comédien qui t’inspire ?

Cate Blanchett. Elle incarne ce qu’il y a de plus beau chez une comédienne.

Clio, un mot qui t’inspire ?

« Il y a deux tragédies dans la vie. La première : ne pas obtenir ce que l’on désire. La seconde : l’obtenir. » (Oscar Wilde)

Laura, un mot qui t’inspire ?

« Ne soyez pas du côté de ceux qui haïssent, soyez du côté de ceux que l’on hait, on y est en meilleure compagnie. » (Sacha Guitry)

Nous remercions Clio et Laura pour cet entretien. La Cantatrice Chauve mise en scène par Clio Van de walle a été jouée pour la cinquantième fois hier et se jouera au Théâtre du Roi René à 18h20 jusqu’au 26 juillet. Pour prendre votre place, appeler le théâtre à ce numéro : 04 90 82 24 35

Découvrez Dialogue OFFable, notre série d’entretiens avec les acteurs du Festival d’Avignon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 8 juillet 2015 par dans Théâtre, et est taguée , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :