La Compagnie Affable

La Compagnie Affable partage les grands textes du théâtre, de la littérature, de la poésie et du cinéma.

Argumentum e silentio de Paul Celan

Paul Celan

Traduction française d’ « Argumentum e silentio », poème en allemand de Paul Celan, dédié à René Char :

 

Rivée à la chaîne

entre l’or et l’oubli :

la Nuit.

Empoignée par l’un et par l’autre,

soumise.

 

Pose, toi aussi,

pose près d’elle

ce qui songe à poindre

quand poindront les jours :

la Parole

survolée d’astres,

inondée d’océans.

 

A chacun sa parole,

la parole qui pour lui se fit chant

quand la meute l’attaqua, sournoise ;

à chacun la parole

qui avant d’être glace

fut chant.

 

Mais à la Nuit la Parole,

survolée d’astres,

inondée d’océans ;

à elle, la Parole,

fruit du silence,

et dont le sang

survécut aux syllabes

transpercées par la dent à venin.

 

A elle la Parole de silence

pour porter enfin témoignage

contre les autres qui, aguichés

par l’oreille de l’écorcheur,

gravissent le temps et les âges,

pour témoigner, à la fin,

quand seules des chaînes résonnent,

de la Nuit qui gît-là,

entre l’or et l’oubli,

leur sœur de tous temps.

 

Car où, dis-moi, poindrait

une aube sinon près d’elle

qui dans le lit de sa larme

montre aux soleils qui immergent

les semailles

encore et toujours ?

 

« Argumentum e silentio », A René Char, Paul Celan.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 7 février 2016 par dans Mot du jour, Poésie, et est taguée , , , .
%d blogueurs aiment cette page :