La Compagnie Affable

La Compagnie Affable partage les grands textes du théâtre, de la littérature, de la poésie et du cinéma.

Le Bureau des Légendes : Marina – Reza

Le Bureau des Légendes saison 1 épisode 4 Marina RezaVoici une courte scène amusante pour un homme et une femme extraite de la série Le Bureau des Légendes (saison 1, épisode 4). Marina (Sara Giraudeau) est envoyée par la DGSE à l’Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) pour construire sa « légende » en vue d’une mission en Iran. Reza, son supérieur à l’IPGP, lui fait des avances, et on conseille  à l’apprentie-espionne de trouver un stratagème habile pour éconduire son collègue. Un soir, Reza raccompagne Marina en voiture. Tous les deux se retrouvent coincés dans  les embouteillages sous une pluie battante…

REZA : Ca te plaît alors, l’Institut ?

MARINA : Oui, beaucoup. J’apprends plein de trucs. Les gens sont sympas.

REZA : Tant mieux. Je n’ai jamais eu de collaboratrice comme toi. Je trouve que tu es très intelligente, tu sais, vraiment. Ca te gêne que je dise ça ? que je pense ça ?

MARINA : Non, non, c’est gentil.

REZA : Non mais c’est vrai. Pour une fille de ton âge, je trouve que tu as un regard, une manière de voir… tu es douée.

MARINA : Merci…

Reza caresse le visage de Marina. 

REZA : Tu crois qu’on pourrait se voir en dehors de l’Institut, tous les deux ? Tu y as déjà pensé ?

MARINA : Vous voulez dire en… en dehors… Non, c’est pas possible. Je peux pas.

REZA : Pourquoi ça ? Parce que je te plais pas, ou parce que je suis marié ?

MARINA : Non… Je suis désolée… C’est… Euh… C’est difficile, mais… Vous ressemblez à mon père en fait. C’est nul, hein, je sais…

REZA : Il a quel âge ton père ?

MARINA : Il est mort quand j’avais six ans. Il avait trente-cinq ans.

REZA : Je suis désolé.

MARINA : Il a eu un lymphome, et c’est allé très très vite. Normalement on le guérit, c’est 90% de chances, c’est le cancer des chanceux, mais, lui, non… Mais moi je l’avais pas vu depuis mes quatre ans. J’ai été lui rendre visite à la fin. On m’a laissée entrer dans sa chambre, et je suis restée dix minutes, il disait rien… Je savais pas trop quoi faire… Et puis, une infirmière est venue et elle s’est rendu compte qu’il était mort. Depuis que j’étais entrée, il était mort. Les infirmières avaient pas vu.

REZA : Ca te dérange si je fume ?

MARINA : Non… Je sais pas trop ce qu’on se serait dit de toute façon… Pardon, c’est un peu glauque…

Reza fume en silence.

REZA : T’aurais été plus vite à pied…

MARINA : Mais j’aurais été trempée…

Le Bureau des Légendes, saison 1, épisode 4, écrit par Camille de Castelnau & Eric Rochant. Voir aussi notre liste de textes et de scènes issus du théâtre, du cinéma et de la littérature (pour une audition ou pour le plaisir)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 25 juillet 2017 par dans Audition / Casting, et est taguée , , , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :