La Compagnie Affable

Textes & Scènes de Théâtre / Dialogues de Cinéma / Séries / Littérature / Philo / Poésie…

« Molière » de Valentin Martinie : courte pièce pour des élèves de primaire

la guerre des boutons

Voici l’extrait d’une courte pièce de théâtre que j’ai écrite pour des élèves de primaire. Comme son titre l’indique, elle s’inspire de ma première rencontre avec Molière, que j’ai découvert en CP ou en CE1, en jouant le fameux monologue d’Harpagon. C’est donc un hommage à tous les instits qui transmettent aux enfants leur passion de la langue, de la poésie, du théâtre, de la culture vivante… bref, à ceux qui les aident à grandir avec autre chose que du Nutella !

La scène se passe dans un salon. Un enfant répète le monologue d’Harpagon avec beaucoup d’entrain, ce qui attire un autre gamin, qui devait s’ennuyer dans la pièce d’à-côté. Ce dernier observe la scène avec un étonnement naïf. 

Enfant 1. – « Au voleur ! au voleur ! à l’assassin ! au meurtrier ! Justice, juste Ciel ! je suis perdu… »
Enfant 2, l’interrompt. – Pourquoi tu cries ?
Enfant 1, cabot. – Je crie pas… je joue !
Enfant 2. – Tu joues à quoi ?
Enfant 1. – À Molière !
Enfant 2. – Molière… ?
Enfant 1. – Ouais !
Enfant 2. – Et je peux jouer moi aussi ?
Enfant 1. – Ben non.
Enfant 2. – Pourquoi ?
Enfant 1. – Parce que c’est pas un jeu.
Enfant 2. – Mais, t’as dit que tu jouais…
Enfant 1. – C’est pas un jeu, j’te dis, j’suis en train de faire mes devoirs.
Enfant 2. – Euh, tu crois que je sais pas comment on fait ses devoirs… ? Les devoirs, ça se fait avec un cahier, avec une trousse, avec…
Enfant 1, part chercher son cahier. – Ah ouais ? Et c’est quoi, ça… ?
Enfant 2. – Un cahier…
Enfant 1, il lui met le cahier juste devant le nez. – Et le texte, là, sur cette page… ? Hein ?
Enfant 2, derrière le cahier. – Ben, j’arrive pas à voir, c’est trop près…
Enfant 1. – C’est Molière !
Enfant 2. – C’est ça, Molière ?
Enfant 1, fier. – Ouais ! Et je l’ai appris par cœur ! En entier !
Enfant 2, déçu. – Ah bon…
Enfant 1, imite l’autre. – Quoi, ah bon ? Tu me crois pas ?
Enfant 2. – Ben si… Mais je préfère jouer dehors, moi… C’est pas très drôle ton truc…
Enfant 1, vexé. – Si, c’est drôle ! Les autres, ils arrêtaient pas de rigoler dans la classe ! Tu dis ça parce que tu connais pas ! En fait, tu sais quoi, t’es trop petit pour Molière…
Enfant 2. – N’importe quoi ! Je suis pas trop petit… Fais voir… (Il lit le texte pour la première fois, très recto tono.) « Au voleur, au voleur, à l’assassin, au meurtrier… »
Enfant 1. – (Il lui reprend le cahier des mains.) C’est pas comme ça qu’il faut faire ! Faut faire comme si c’était vrai ! Regarde… (Il jette le cahier et se met à fouiller sous le tapis, ses cris sont étouffés…) « N’est-il point là ? N’est-il point ici ? »
Enfant 2. – Mais qu’est-ce que tu cherches ? (Il lui tape sur le dos à travers le tapis.) Eh oh !
Enfant 1, sortant la tête de dessous le tapis. – Et ben je cherche le voleur !
Enfant 1. – Hein ? Tu le cherches sous le tapis ?
Enfant 1. – Mais c’est pas moi qui suis sous le tapis, c’est Harpagon !
Enfant 2. – Le voleur ?
Enfant 1. – Mais non !
Enfant 2. – Oh, je comprends plus rien, moi !
Enfant 1. – Attends ! (Il va chercher le cahier.) Harpagon, c’est celui qui s’est fait voler son argent, et qui crie partout « au voleur ! au voleur ! », regarde, c’est marqué là : Har-pa-gon…
Enfant 2. – Ben c’est bizarre comme nom.
Enfant 1. – Normal, il existe pas…
Enfant 2. – Il existe pas ?
Enfant 1. – Non. C’est Molière qui l’a inventé.
Enfant 2. – Molière ?
Enfant 1. – Oui, Molière. C’est écrit juste au-dessus : Mo-liè-re.
Enfant 2. – Mais, donc… il existe Molière ?
Enfant 1. – Ben oui, il existe !
Enfant 2. – Hein ?
Enfant 1. – Enfin, non…
Enfant 2. – Comment ça ?
Enfant 1. – Il est mort.
Enfant 2. – Il est mort Molière ?!
Enfant 1. – Oui.
Enfant 2. –  Et Harpagon aussi, il est mort ?
Enfant 1. – Mais non ! Il est vivant puisqu’il parle !
Enfant 2. – Hein ? (Il lit le texte attentivement.)
Enfant 1. – Tout ça, tout le texte, c’est Harpagon qui parle… (Il regarde l’autre lire. Au bout de quelques secondes.) Tu comprends mieux, maintenant ?
Enfant 2. – Mais…
Enfant 1. – Mais quoi ?
Enfant 2, pointant le milieu du texte. – Là, c’est encore Harpagon qui parle ?
Enfant 1. – Oui…
Enfant 2. – Ben là, il dit : « je me meurs, je suis mort, je suis enterré »…
[…]

Extrait de « Molière », Valentin Martinie, 2020. (N’hésitez pas à me contacter si vous souhaitez obtenir le texte intégral.)

→ Voir aussi notre liste de Petites pièces de théâtre à jouer en classe.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13 février 2020 par dans Ressources Scolaires, et est taguée , , , , .

Navigation

%d blogueurs aiment cette page :