La Compagnie Affable

La Compagnie Affable partage les grands textes du théâtre, de la littérature, de la poésie et du cinéma.

Chronique du Festival d’Avignon OFF 2016 – «Rimbaud et électro»

Dixième jour de notre aventure au Festival d’Avignon OFF 2016 : « Rimbaud & électro »

11h30 : Il y a de l’ambiance dans les rues aujourd’hui ! Un Festival voisin fait sa parade avec une sorte de commode géante à roulettes (voir la mosaïque de photos plus bas).

12h : De jeunes troubadours ont eux aussi décidé de mettre la poésie en musique. Deux DJs caressent leurs platines, tandis qu’un MC en vert pose les mots d’Une saison en enfer sur l’électro :

12h30 : « Un rat n’est pas un cheval de trait » (cf. Chronique du Festival d’Avignon OFF 2016 – «Tracteur masochiste»). Les circassiens qui défilent Place Pie avec un bourrin blond platine l’ont bien compris.

13h : C’est le grand retour des masochistes en morphsuit !

19h : Il y a officiellement pire que la combi SM… Un italien s’est plié en deux dans une boîte minuscule et tracte avec le sourire !

Episode suivant : « Booba VS Taubira »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 20 juillet 2016 par dans Poésie, Théâtre, et est taguée , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :