La Compagnie Affable

La Compagnie Affable partage les grands textes du théâtre, de la littérature, de la poésie et du cinéma.

Le Bruit des glaçons de Blier : Charles et son cancer (Dujardin et Dupontel)

Le Bruit des glaçons film bertrand blier 2010 jean dujardin albert dupontel charles faulque cancer

Jean Dujardin (Charles Faulque) et Albert Dupontel (Son Cancer) dans Le Bruit des glaçons de Bertrand Blier (2010)

Scène pour deux hommes tirée du film Le bruit des glaçons de Bertrand Blier (2010). L’écrivain alcoolique Charles Faulque (Jean Dujardin) reçoit la visite de son cancer (Albert Dupontel).

Charles regarde sa bonne (jouée par Anne Alvaro) avec beaucoup de tendresse. 

CHARLES. Donnez-moi le temps d’aimer cette femme. Avant de mourir, je voudrais cette femme. J’ai besoin d’une main sur mon front. Je voudrais que ce soit la sienne.

LE CANCER. Et Evgenya ? La belle Evgenya, qu’est-ce que vous en faites ?

CHARLES. Vous foutez pas de ma gueule, elle pourrait être ma fille.

LE CANCER. Oh ! Ça vous empêche pas d’en croquer !

CHARLES. Enfin, c’est une Russe ! Vous savez bien comment sont les Russes !

LE CANCER. Espèce de vieux libidineux.

CHARLES. Merde… Vous avez raison… Je vais lui dire de partir ! Je vais lui faire un gros chèque et lui appeler un taxi !

Charles et son cancer regardent Evgenya (jouée par Christa Theret), la jeune femme russe entretenue par l’écrivain, poser le haut de son maillot de bain en sortant de la piscine.

Christa theret film le bruit des glaçons bertrand blier 2010

Christa Théret (Evgenya) dans Le Bruit des glaçons

LE CANCER. C’est peut-être un peu prématuré…

CHARLES. De quoi faire… ?

LE CANCER. De lui appeler un taxi.

CHARLES. Vous croyez ?

LE CANCER. Vous êtes un beau salaud.

CHARLES. Ouais, bah comprenez… C’est des filles qui se blottissent.

LE CANCER. T’es sûr que c’est pas toi qui as envie de te blottir ?

CHARLES. Contre une gamine…?

LE CANCER. Moi j’ai connu un mec qui pensait qu’à se blottir…

CHARLES. Tout le temps ?

LE CANCER. Non. Juste au moment de mourir.

CHARLES. Et alors ? La suite… ?

LE CANCER. La suite ? Quelle suite ?

CHARLES. Vous me parlez d’un mec qui voulait se blottir… Blottir contre qui ? Moi ça m’intéresse.

LE CANCER. C’était un mec récalcitrant. Il voulait pas y aller. Il s’accrochait aux draps. Il faisait chier tout le service. Et pourtant, il était cuit ! Ça se voyait bien qu’il était cuit ! On entendait la cloche sonner ! Ah ah ! Mais non, il voulait pas. Un acharné de la vie, un jeune, un type de ton âge, en beaucoup moins accommodant… Enfin bref, le pauvre gars demande à voir sa fille, il avait une petite fille de cinq ans… Mais elle dort, qu’on répond, sa mère était dans tout ses états, ça va la réveiller ! C’était en plein milieu de la nuit, mais le mec insistait… Non, je vais pas te raconter ça, ça va te casser le moral…

CHARLES. Non, vas-y, au contraire. Si jamais j’ai le bourdon, je me taperai un gorgeon.

LE CANCER. On a envoyé un taxi chercher la petite fille en pleine nuit. Elle est arrivée dans les bras de sa nounou, sans même se réveiller, dans sa robe de chambre rose, on l’a couchée en chien de fusil, à côté de son papa, il s’est blotti contre elle… Et il est mort, comme un enfant, tout en douceur… Il avait besoin de frisettes, et de cette odeur dans le cou qu’ont les petits quand ils dorment…

CHARLES. Vous en avez beaucoup des histoires sympas comme ça ?

LE CANCER. Ah, plein ! Plein…

Le Bruit des glaçons de Bertrand Blier (2010). N’oubliez pas qu’il est impossible de travailler un texte sans l’œuvre complète. Voir notre liste de textes et de scènes issus du théâtre, du cinéma et de la littérature (pour une audition ou pour le plaisir)

3 commentaires sur “Le Bruit des glaçons de Blier : Charles et son cancer (Dujardin et Dupontel)

  1. Un bon cru malgré pas mal de critiques assassines. J’ai adoré et j’aimerai que ce cinéaste soit un peu plus porté par les producteurs français car son cinéma nous manque.

    J'aime

  2. compagnieaffable
    31 mars 2017

    Ce n’est pas mon film préféré de Blier mais cette scène me plaît bien. Je vais aussi publier la scène entre le médecin et Evgenya, les dialogues sont superbes !

    J'aime

  3. Patrick
    20 août 2017

    Les dialogues du films sont sympathiques (le contraire est rare chez Blier) mais la réalisation est vraiment en dessous de tout. On ne ressent rien. On a des personnages qui s’agitent et c’est tout.
    Mais même malgré ça, des mecs comme Blier ça manque.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :