La Compagnie Affable

Textes & Scènes de Théâtre / Dialogues de Cinéma / Séries / Littérature / Philo / Poésie…

Le drapeau noir flotte sur la marmite de Michel Audiard

Le drapeau noir flotte sur la marmite Michel Audiard Jean GabinLe drapeau noir flotte sur la marmite est un film de Michel Audiard sorti en 1971. C’est l’histoire d’un groupe de cheminots qui s’embarquent dans la construction d’un bateau, à Villeneuve-Saint-Georges, en pleine banlieue parisienne. Ils font appel à Victor Ploubaz (Jean Gabin), un vieux loup de mer malouin, qui leur en met plein la vue avec ses histoires, façon vieux singe en hiver, mais qui dirige le chantier comme un vrai tyran. « Je ne dors jamais, moi ! Je pense ! », c’est le genre de répliques qu’il n’hésite pas à asséner à ses ouvriers… Et ceux-ci se retrouvent partagés entre rêve et fatigue.

SIMONET : Je sais pas si il dort jamais, mais il empêche les autres de dormir ! Huit heures sur le bateau, huit heures dans le train… multiplié par sept, ça fait… plus de cent heures de boulot !

STALINE : T’as raison, c’est pire qu’avant le mois de mai.

BALLOCHE : C’est le prix du rêve.

SIMONET : Qu’est-ce que tu dis ?

BALLOCHE : Je dis qu’on en rêve tous de ce putain de bateau !

SIMONET : Ca ! Je rêve de le voir fini, oui !

BALLOCHE : Y’a pas que ça, Antoine, sois juste, y’a pas que ça…

STALINE : Oh, non, y’a pas que ça !

BALLOCHE : A force de raboter des lisses de plat-bord, de clouer des carlingues de bouchin, et de fixer des bordés de pavois, j’pense même plus à mon vélo…

SIMONET : C’est pas vrai ?!

BALLOCHE : Si, monsieur ! V’là quinze jours que j’roule avec une pédale desserrée ! Et tiens toi bien, j’m’en fous ! Enorme, non ?

STALINE : Et ma bergère qui parle de divorcer après vingt ans de bonheur, c’est pas énorme ça ?

SIMONET : Puisqu’on en parle, je vais vous dire une bonne chose. Le sloop marconi me dévore le sommeil, et l’oncle Ploubaz me casse les burnes ! Mais j’dois reconnaître, Marcel, y’a des soirs dans le jardin, j’entends la mer comme j’te vois…

BALLOCHE : J’suis sûr que t’es pas le seul.

Extrait de Le drapeau noir flotte sur la marmitefilm adapté du roman Il était un petit navire de René Fallet, réalisé et dialogué par Michel Audiard Voir aussi notre liste de textes et de scènes issus du théâtre, du cinéma et de la littérature (pour une audition, pour le travail ou pour le plaisir)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 4 septembre 2017 par dans Cinéma / Séries, Dialogues, et est taguée , , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :