La Compagnie Affable

Textes & Scènes de Théâtre / Dialogues de Cinéma / Séries / Littérature / Philo / Poésie…

Figures de style : de la Fontaine à Booba – Exercices classiques corrigés

Figures de style : de La Fontaine à Booba livre Valentin MartinieEn plus de la soixantaine d’exercices corrigés qui se trouvent dans le livre Figures de style : de La Fontaine à Booba, vous trouverez ici d’autres extraits d’oeuvres classiques pour vous entraîner à reconnaître les différents procédés stylistiques. Ça vous servira peut-être pour l’épreuve du commentaire littéraire au bac de français ! Et si vous voulez analyser des punchlines de rap, c’est par ! (La liste est en cours de construction, j’alimente la page au fil de mes lectures… N’hésitez pas à proposer d’autres exemples ou à poser vos questions dans les Commentaires.)

Identifiez une ou plusieurs figures de style dans les exemples suivants (les solutions des exercices se trouvent en bas de la page) :

Guy de Maupassant, Bel-Ami, 1885.

1. « Il rougit jusqu’aux oreilles, ne sachant plus que dire ; et il se sentait examiné, inspecté des pieds à la tête, pesé, jugé. »

2. « Sa tête avait l’air d’une boule clouée sur une autre boule que portaient deux jambes si petites, si courtes qu’elles ressemblaient aussi presque à des boules. »

3. « et Duroy, gris de triomphe, but d’un trait. Il aurait vidé de même une barrique entière, lui semblait-il ; il aurait mangé un bœuf, étranglé un lion. »

4. « C’était fini ; tout était fini, il ne ferait rien ; il ne serait rien ; il se sentait vide, incapable, inutile, condamné. »

5. « Plus nombreuses que leurs frères les clochers, elles dressaient jusque dans la campagne lointaine leurs longues colonnes de briques et soufflaient dans le ciel bleu leur haleine noire de charbon. »

Baudelaire, « Le crépuscule du soir », Tableaux parisiens, Les Fleurs du mal, 1857.

6. « Cependant des démons malsains dans l’atmosphère
S’éveillent lourdement, comme des gens d’affaire,
Et cognent en volant les volets et l’auvent. »

Corrigé : 1. Accumulation. 2. Comparaisons (outils de comparaison : « avait l’air de », « ressemblaient à »). 3. Hyperboles. 4. Gradation ascendante : les adjectifs montent en puissance. 5. Personnification : Maupassant compare « les minces cheminées d’usine » à des femmes. Tandis que les clochers forment un véritable « peuple gothique », la plus haute cheminée d’usine est pour lui « la reine du peuple travailleur et fumant ». Ce passage est un exemple de métaphore filée, où l’auteur humanise les bâtiments du paysage rouennais. 6. Assonance en -o et allitérations en -f et -v, qui donnent, elles, une impression sonore imitant le vol des « démons »  (harmonie imitative).

(D’autres exemples à suivre… Si quelque chose n’est pas clair, n’hésitez pas à poser vos questions dans les Commentaires !)

Vous pouvez acheter le livre ici : Figures de style : de La Fontaine à Booba

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon livre !

DLFAB
%d blogueurs aiment cette page :