La Compagnie Affable

Textes & Scènes de Théâtre / Dialogues de Cinéma / Séries / Littérature / Philo / Poésie…

Killing Eve : Villanelle monologue sur l’ennui mortel

Killing Eve Villanelle Jodie Comer

Jodie Comer (Villanelle) dans la série Killing Eve.

Court monologue extrait de l’excellente série Killing Eve, adaptée des romans de Luke Jennings par la talentueuse Phoebe Waller-Bridge (voir Fleabag : « Women are born with pain built in »). Synopsis : Villanelle (Jodie Comer) est une psychopathe, employée comme tueuse à gages par une mystérieuse organisation internationale. L’agent du MI5, Eve Polastri (Sandra Oh), poursuit cette hitwoman sans relâche, et découvre que sa fascination pour Villanelle n’est pas sans conséquences…

Dans cette scène, Villanelle travaille sous couverture pour Eve. Elle joue le rôle d’une jeune toxicomane américaine, Billie, dans une réunion d’addicts anonymes, et elle en profite pour exprimer un vide émotionnel, qui est peut-être réellement le sien, ou celui d’Eve, ou les deux… (La traduction en français suit le texte original en anglais.)

Version originale

BILLIE : [Faking an American accent.] I have real trouble telling the truth. I don’t understand the concept, actually, but… but somebody told me it was important, so… here it goes. Most of the time… Most days… I feel… nothing. I don’t feel anything. [She sighs.] It is so boring. I wake up and I think: ‘Again? Really? I have to do this again?’ And what I really don’t understand is how come everybody isn’t screaming with… with boredom too. I… try to find ways of making myself feel something… More and more and more, I… It doesn’t make any difference… No matter what I do, I don’t feel anything, I… I hurt myself, it doesn’t hurt. I buy what I want, I don’t want it. I do what I like, I don’t… I don’t like it. I’m just so bored.

Version française

BILLIE. — J’ai du mal à dire la vérité. A vrai dire, je comprends même pas le concept de vérité, mais… mais quelqu’un m’a dit que c’était important, alors… voilà ma vérité. La plupart du temps… La plupart des jours… Je ressens… rien. Je ne ressens rien du tout. (Soupir.) Je m’ennuie à mourir. Je me réveille et je me dis : « Encore ? Sérieusement ? Encore une journée comme ça ? » Et ce que je comprends vraiment pas, c’est que je suis la seule à hurler comme ça… à hurler d’ennui. Je… J’essaie tout un tas de trucs pour me forcer à éprouver quelque chose… Toujours plus, toujours plus fort… Ça change rien… J’ai beau tout essayer, je ne ressens rien, je… J’essaie de me faire mal, et je n’ai jamais mal. J’achète tout ce que je veux, alors que je n’en veux pas. Je me fais plaisir, et je n’ai… je n’éprouve aucun plaisir. En vérité… je m’ennuie à crever.

Monologue extrait de la série Killing Eve, saison 2, épisode 6. Traduction française de Valentin Martinie.

→ Voir aussi notre liste de textes et de scènes issus du théâtre, du cinéma et de la littérature (pour une audition, pour le travail ou pour le plaisir)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 12 novembre 2019 par dans Audition / Casting, Cinéma / Séries, Cours de théâtre, Monologue, Monologues, Théâtre, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :