La Compagnie Affable

Textes & Scènes de Théâtre / Dialogues de Cinéma / Séries / Littérature / Philo / Poésie…

En thérapie : Ariane et Dayan

Au lendemain des attentats du 11 novembre 2015, Ariane (Mélanie Thierry) se précipite chez son psy pour mettre au clair une dispute qu’elle a eue avec son compagnon, Cédric, qui voudrait qu’elle s’engage plus dans leur relation. Mais, au cours de la séance, la jeune femme avoue au praticien, Dayan (Frédéric Pierrot), que c’est lui qu’elle aime. La semaine suivante, elle revient lui annoncer qu’elle a décidé d’épouser son conjoint, et elle raconte l’annonce publique qu’elle a faite lors d’une soirée chez l’ex de Cédric. Et le psychanalyste, visiblement troublé, l’invite à creuser le pourquoi de ce soudain revirement…

ARIANE. — Donc on s’est retrouvés hier soir dans son F4, avec une vue splendide sur le Sacré-Coeur… et quand on est arrivés, tout le monde s’est retourné vers nous… enfin, tout le monde s’est surtout retourné vers moi… et là, j’ai compris qu’ils savaient…

DAYAN. — Mais, qu’est-ce qu’ils savaient ?

ARIANE. — Ben que j’avais été en première ligne, le soir des attentats… Cédric avait dû leur raconter que j’avais opéré toute cette nuit-là… Mais alors, ils étaient tous aux petits soins… Et comment ça va Ariane ? Est-ce que t’as bien mangé ? Qu’est-ce que tu veux boire ? La musique est pas trop forte…? Putain, ils étaient horripilants… Et, en même temps, ils restaient à distance, parce que… ils avaient peur de quelque chose… alors je sais pas quoi… ils auraient peut-être préféré que je sois pas là, parce que je gâchais l’ambiance… Mais, par pure provocation, je leur ai tout balancé… mais jusqu’aux petits détails les plus sordides, le sang qui s’incruste sous les ongles, parce qu’on est en rupture de gants… Et là, Nadia qu’était là : ah ma pauvre petite chérie, ça, ça a vraiment dû être terrible… Elle est con… Je vous ai dit qu’elle était conne ?

DAYAN. — Vous lui en voulez d’avoir eu de la compassion pour vous ?

ARIANE. — C’était pas de la compassion. C’était de la pitié.

DAYAN, hésite un temps. — Ca a duré longtemps ?

ARIANE. — Oh bah non, parce qu’ils sont passés à des choses vachement plus joyeuses ! Le bébé venait de se réveiller… alors tout le monde a commencé à s’extasier… Nadia a sorti son sein, comme ça, énorme, d’une façon très naturelle… Et, en même temps, ça m’a… ça m’a fait un effet… d’une étrangeté absolue…

DAYAN. — Qu’est-ce qui était étrange ?

ARIANE. — Et ben Nadia était pas… ça faisait comme une image, vous savez, comme… une vignette… presque irréelle… mais il y avait cette image comme ça, qui se détachait de la tapisserie, aux motifs super étranges… Je sais pas, ça me faisait penser à une pub pour les assurances-vie, ou… à un tableau, un tableau de la Renaissance…

DAYAN. — C’est pas tout à fait la même chose…

ARIANE. — Mais vous voyez quand… ces figures, comme ça, qui… qui surgissent d’un fond plat… comme un dieu hindou.

DAYAN. — Qu’est-ce qu’il y avait sur cette tapisserie derrière Nadia ?

ARIANE, soupire. — Vous c’est marrant parce que vous avez pas de motifs… sur vos murs. Parce que vous êtes tellement obsédé par les détails dans la vie des gens que je m’étais dit : ça m’étonnerait pas qu’il y ait des motifs un peu partout chez vous… à moins que ce soit votre femme qui s’occupe de la déco… je préférerais pour vous… que ce soit un peu plus moderne que… que votre cabinet…

DAYAN. — Est-ce qu’il y avait un motif particulier sur cette tapisserie que vous observiez derrière Nadia ? A quoi est-ce qu’il ressemblait ce motif qui se répète ?

ARIANE. — A des couronnes… ? un peu dorées…

DAYAN. — Dites ce qui vous vient.

ARIANE. — Je… à des nids… des nids, un peu partout sur les murs…

DAYAN. — Comment ça ?

ARIANE. — Ben je sais pas… des traits… enchevêtrés… les uns dans les autres… pris, comme ça, emmêlés… enfin, je veux dire, des nids, quoi… Mais le plus drôle, c’est que ces nids me faisaient penser à des cages. (Un temps.) Et… c’est là que j’ai dit oui. J’ai levé mon verre, et j’ai dit : « Avec Cédric, on va se marier ! » Là, vous auriez vu leurs tronches… Enfin, surtout, celle de Cédric.

DAYAN. — Essayons d’analyser d’où vient ce oui. Parce que depuis des mois, et particulièrement aujourd’hui, de tout ce que vous me dites sur Cédric, rien ne m’a jamais indiqué un oui. C’est pourquoi je voudrais m’interroger avec vous : pourquoi avez-vous dit oui ?

ARIANE. — Mais est-ce que vous croyez que Cédric s’est rendu compte qu’en m’emmenant chez son ex, c’était une façon de me faire visiter son nid… ?

DAYAN. — Peut-être.

ARIANE. — Putain, mais il a jamais été très psychologue. Déjà il sait pas comment fonctionne sa nana au lit, alors, comment il peut comprendre ce qui se passe dans ma tête… Putain, on n’est même pas encore fiancés que je suis déjà en train de lui casser du sucre sur le dos…

DAYAN. — Vous ne m’avez toujours pas répondu… Pourquoi avez-vous dit oui ?

ARIANE. — Je vous l’ai dit : une envie de… de normalité. Voilà, c’était la perspective d’un peu de joie dans tout ça, et puis une robe blanche à la place d’une blouse tachée de sang…

DAYAN. — Je comprends, mais rien ne vous empêchait de dire oui déjà la semaine dernière.

ARIANE. — Vous comprenez toujours pas pourquoi j’ai dit oui, ou vous faites semblant… ? (Dayan fait mine de ne pas comprendre.) J’ai dit oui parce que vous avez dit non.

DAYAN. — J’ai dit non… ?

ARIANE. — Ben, vous avez été très clair la semaine dernière. Mais ça va. Moi je vous en veux pas. J’ai compris. La preuve, c’est que je ne vous reproche rien.

[…]

Dialogue pour un homme et une femme extrait de l’épisode 6 de la série En thérapie, écrite par Eric Toledano et Olivier Nakache (diffusée sur Arte jusqu’au 27/07/21). N’oubliez pas qu’il est impossible de travailler un texte sans l’œuvre complète. 

→ Voir aussi notre liste de textes et de scènes issus du théâtre, du cinéma et de la littérature (pour une audition, pour le travail ou pour le plaisir)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 23 février 2021 par dans Cinéma / Séries, Dialogues, Scènes (Dialogues), et est taguée , , , , , , , , .

Navigation

%d blogueurs aiment cette page :