La Compagnie Affable

Textes & Scènes de Théâtre / Dialogues de Cinéma / Séries / Littérature / Philo / Poésie…

Le Silence d’Ingmar Bergman : monologue d’Ester

Silence film Ingmar Bergman Esther Ingrid Thulin

Ingrid Thulin (Ester) dans Le Silence d’Ingmar Bergman.

Ester est gravement malade. Couchée dans le lit de sa chambre d’hôtel, elle attend que sa soeur Anna et son neveu Johan reviennent. Même si elle méprise les penchants terrestres de sa cadette, dans son malheur, elle en vient à jalouser la liberté sexuelle d’Anna, et son petit garçon. Maintenant qu’Ester est près de la mort, elle refuse sa solitude… 

ESTER, très nerveuse. — Ça fait une heure qu’elle est partie avec le gosse…! (Elle se calme.Tissus érectiles… C’est une question d’afflux sanguin et de sécrétion… Une confession avant l’extrême-onction : je trouve que le sperme, ça sent mauvais. Et j’ai le nez fin. Je puais comme un poisson pourri, quand j’ai été fécondée… Personne ne vous y oblige… Je refusais d’accepter ce pauvre petit rôle… Mais je me suis retrouvée un peu trop seule. On essaie des attitude. Ensuite, on les disqualifie. Les forces sont trop puissantes. Les forces dont je parle… sont des forces épouvantables. Il faut naviguer avec précaution… Parmi les fantômes et les souvenirs… (Soupir.) Je ne fais que parler. Il est inutile de faire de longs discours sur la solitude… Complètement inutile. (Elle prend un bloc de papier et un crayon.) Voilà, ça va beaucoup mieux. Vous savez comment on appelle cet état ? L’euphorie. C’était pareil avec mon père. Il riait et racontait des histoires drôles. Ensuite il m’a regardée : « Maintenant, c’est l’éternité, Ester. » Il était si gentil… Même s’il était affreusement gros. Il pesait presque deux-cents kilos. J’aurais voulu voir la tête de ceux qui portaient le cercueil. (Elle baille.) Ce que je suis fatiguée ! (Elle a une nouvelle crise et se met à crier.) Non, je ne veux pas mourir comme ça. Non ! Je ne veux pas étouffer… Ça, c’était horrible… Maintenant j’ai peur… J’ai eu peur… Pourvu que ça ne recommence pas… ! (Ça la reprend.) Je ne peux pas respi… (Elle hurle.) Ah ! Où est le docteur ? Est-ce que je vais mourir toute seule ici… ? 

Monologue pour une femme extrait du film Le Silence d’Ingmar Bergman. N’oubliez pas qu’il est impossible de travailler une scène sans connaître l’oeuvre intégrale. Vous pouvez regarder le film sur le site Mubi (7 jours d’essai gratuit) en cliquant sur ce lien

Voir aussi notre liste de textes et de scènes issus du théâtre, du cinéma et de la littérature (pour une audition, pour le travail ou pour le plaisir)

Un commentaire sur “Le Silence d’Ingmar Bergman : monologue d’Ester

  1. etoile31
    25 octobre 2018

    ce film est réellement sublime, j’ai adoré les scènes avec le jeune garçon…..

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Découvrez mon livre !

DLFAB
%d blogueurs aiment cette page :